Éditorial


L'observation urbaine est nécessaire pour évaluer l'efficacité des politiques publiques en matière d'aménagement du territoire, au regard des pratiques des différents acteurs publics et privés de la construction.

L'enjeu de l'observation prend une dimension toute particulière au Liban, où l'archaïsme des textes de loi sur la propriété foncière, l'urbanisme ou encore la protection du patrimoine naturel et architectural se confronte au dynamisme du secteur de la promotion immobilière, particulièrement prospère. 

En engageant régulièrement différents axes de recherche, MAJAL œuvre ainsi à rapprocher les étudiants, les chercheurs et les professionnels de la ville, qu'ils soient architectes, urbanistes ou juristes, afin d'améliorer la connaissance et d'être force de proposition.

MAJAL a également à cœur de mobiliser les étudiants et enseignants des différents écoles et institut de l'Alba dans ses travaux, notamment dans le cadre du programme "Art et ville".

rejoindre nos bulletins electroniques
Contactez l’academie libanaise des beaux-arts
Facebook Twitter Youtube Instagram